Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Les mondes enseignants : Identités et clivages

Résumé : Quelles différences constate-t-on entre un jeune professeur des écoles et un jeune professeur de lycée ? Sont-elles du même ordre que celles observées entre deux enseignants de la génération précédente ? Le métier d’enseignant correspond en effet à des statuts différents et des niveaux de rémunération et de diplômes variés : loin d’être immuables, ces lignes de clivage se redessinent au cours du temps, dans un espace social lui-même changeant. Géraldine Farges analyse la façon dont se constitue cette hétérogénéité des « conditions enseignantes » et dont elle transforme, sur le plan professionnel, la valeur accordée à la profession. Les conditions de travail, de même que les formes envisageables de mobilité, tracent toujours des contours nets entre les niveaux d’enseignement, notamment concernant les engagements collectifs, les sociabilités ou les loisirs de ceux qui y exercent. La « communauté éducative », mise en valeur par les réformes récentes – en vérité trop contraignantes pour permettre son émergence –, ne conduit pas à un rapprochement des mondes enseignants. À la place, la distinction entre enseignants des écoles, collèges et lycées, un temps brouillée, se perpétue sous des formes renouvelées. (Résumé éditeur)
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03222301
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 10 mai 2021 - 11:04:25
Dernière modification le : dimanche 4 juillet 2021 - 03:24:53

Identifiants

Collections

Citation

Géraldine Farges. Les mondes enseignants : Identités et clivages. Presses Universitaires de France, pp.240, 2017, Education et société. ⟨hal-03222301⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13