Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

La création de la communauté grecque orientale de Trieste par Giuseppe Maria Mainati

Résumé : Cette contribution analyse la façon dont le compilateur Giuseppe Maria Mainati met en récit l’histoire de la nation grecque orientale de Trieste en l’associant au développement de la ville et en opposition à celle des Grecs illyriens. Elle souligne la diversité d’une communauté basée sur le regroupement de ses membres au sein d’une diaspora et se caractérisant, en période de crise, par la mise en avant de son attachement à la famille impériale et de sa loyauté à l’Empire d’Autriche. Elle met également au jour un décalage entre un patriotisme triestin basé sur la célébration du cosmopolitisme communautaire, tel que Mainati le propose, et la multiplication des topographies de Trieste célébrant la vitalité d’une société au sein de laquelle l’appartenance à une catégorie socio-professionnelle semble l’emporter sur l’appartenance à une minorité.
Mots-clés : Trieste
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03208506
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 26 avril 2021 - 15:49:29
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

David Do Paco. La création de la communauté grecque orientale de Trieste par Giuseppe Maria Mainati. Valérie Assan; Bernard Heyberger; Jakob Vogel. Minorités en Méditerranée au XIXe siècle, Presses Universitaires de Rennes, pp.25 - 44, 2019, 9782753575929. ⟨hal-03208506⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13