Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les ambiguïtés de la sélection par concours dans la fonction publique territoriale : Une institutionnalisation inachevée

Résumé : Cet article examine le processus de construction de la fonction publique territoriale (FPT) au travers des concours sélectionnant les agents publics locaux. Après avoir étudié les logiques politiques et administratives qui président, depuis les années 1970, à l’institutionnalisation de concours qui ne remettent pas en cause les prérogatives des élus-employeurs, il montre que le processus inachevé de bureaucratisation de la FPT structure le déroulement des concours lui-même. Le « devoir de réserve » des fonctionnaires est évalué, mais par les élus, membres des jurys. La « personnalité bureaucratique » est valorisée, mais tempérée par des attentes inspirées par le référentiel managérial contemporain. Les concours territoriaux sont proches de leurs homologues étatiques mais sont aussi illustratifs d’une volonté de s’en distinguer. Ces ambiguïtés témoignent de la faiblesse du dispositif concourant, au moment où celui-ci fait l’objet de critiques tous azimuts, encore amplifiées dans une fonction publique territoriale (FPT) historiquement éloignée du modèle méritocratique français. [Résumé éditeur]
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03176237
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, March 22, 2021 - 11:24:02 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 11:26:52 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Emilie Biland-Curinier. Les ambiguïtés de la sélection par concours dans la fonction publique territoriale : Une institutionnalisation inachevée. Sociologie du Travail, Association pour le développement de la sociologie du travail, 2010, 52 (2), pp.172 - 194. ⟨10.4000/sdt.13669⟩. ⟨hal-03176237⟩

Share

Metrics

Record views

42