Les Legal Consciousness Studies : une sociologisation domestiquée des Critical Legal Studies ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2009

Les Legal Consciousness Studies : une sociologisation domestiquée des Critical Legal Studies ?

(1)
1
Jérôme Pélisse

Abstract

L'article présente un courant d'analyse du droit issu d'une critique du mouvement Law and Society et d'un approfondissement empirique des Critical Legal Studies. Unifiée autour de la notion de legal conscioussness, et utilisé pour étudier empiriquement une loi et un processus juridique bien français - les 35 heures -, ce courant a déjà fait l'objet d'une présentation . Il s'agit ici d'en étudier la force critique mais aussi les limites méthodologique et théorique. Son développement et son institutionnalisation récente contribuent en effet à un émoussement de sa vocation critique initiale, qui visait à analyser la force proprement hégémonique du droit. Il n'en reste pas moins qu'en se souciant de la construction ordinaire de la légalité, cette perspective constitue un réservoir théorique puissant pour analyser les formes de domination et leur légitimation par le droit, tout autant, dans certains contextes et sous certaines conditions, que la force progressiste du droit et de ses usages.
Fichier principal
Vignette du fichier
Les legal consciousness - une sociologisation domestiquée des Crits.pdf (280.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03169177 , version 1 (13-04-2022)

Identifiers

Cite

Jérôme Pélisse. Les Legal Consciousness Studies : une sociologisation domestiquée des Critical Legal Studies ?. Hourya Bentouhami; Ninon Grangé; Anne Kupiec; Julie Saada. Le souci du droit : où en est la théorie critique ?, Sens et Tonka éditeurs, pp.223 - 238, 2009, 9782845341906. ⟨hal-03169177⟩

Collections

SCIENCESPO URCA
8 View
12 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More