Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les Legal Consciousness Studies : une sociologisation domestiquée des Critical Legal Studies ?

Résumé : L'article présente un courant d'analyse du droit issu d'une critique du mouvement Law and Society et d'un approfondissement empirique des Critical Legal Studies. Unifiée autour de la notion de legal conscioussness, et utilisé pour étudier empiriquement une loi et un processus juridique bien français - les 35 heures -, ce courant a déjà fait l'objet d'une présentation . Il s'agit ici d'en étudier la force critique mais aussi les limites méthodologique et théorique. Son développement et son institutionnalisation récente contribuent en effet à un émoussement de sa vocation critique initiale, qui visait à analyser la force proprement hégémonique du droit. Il n'en reste pas moins qu'en se souciant de la construction ordinaire de la légalité, cette perspective constitue un réservoir théorique puissant pour analyser les formes de domination et leur légitimation par le droit, tout autant, dans certains contextes et sous certaines conditions, que la force progressiste du droit et de ses usages.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03169177
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, March 15, 2021 - 10:44:01 AM
Last modification on : Thursday, October 14, 2021 - 1:10:05 PM

Identifiers

Collections

Citation

Jérôme Pélisse. Les Legal Consciousness Studies : une sociologisation domestiquée des Critical Legal Studies ?. Hourya Bentouhami; Ninon Grangé; Anne Kupiec; Julie Saada. Le souci du droit : où en est la théorie critique ?, Sens et Tonka éditeurs, pp.223 - 238, 2009, 9782845341906. ⟨hal-03169177⟩

Share

Metrics

Record views

20