Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le travail entrepreneurial, ou l'entrepreneur schumpetérien performé

Résumé : La création d’une entreprise passe par l’accomplissement de tâches spécifiques de mobilisation et d’articulation des ressources nécessaires à la production et à la vente. Le « porteur de projet » n’accomplit pas ces tâches seul, mais accompagné de conseillers, d’experts et d’outils de gestion. L’étude, auprès de chômeurs créateurs d’entreprise, de ce travail entrepreneurial collectif et outillé rend donc contestable la figure schumpetérienne d’un entrepreneur réduit à la personne d’un individu visionnaire, et concepteur, grâce à cela, d’une « combinaison nouvelle ». Mais, si la nouvelle entreprise n’émerge pas spontanément de l’intuition d’un individu, le cadre dans lequel elle est progressivement construite tend néanmoins à lui conférer la forme d’une nouvelle combinaison, cohérente en termes productifs, commerciaux et comptables, et dont l’entière responsabilité peut être attribuée au « porteur de projet ». L’entrepreneur n’est donc pas schumpetérien ; il le devient.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03151921
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, February 25, 2021 - 10:31:37 AM
Last modification on : Monday, September 13, 2021 - 2:06:02 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Martin Giraudeau. Le travail entrepreneurial, ou l'entrepreneur schumpetérien performé. Sociologie du Travail, Association pour le développement de la sociologie du travail, 2007, 49 (3), pp.330 - 350. ⟨10.4000/sdt.22250⟩. ⟨hal-03151921⟩

Share

Metrics

Record views

41