Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La transition tunisienne : du compromis démocratique à la réconciliation forcée

Résumé : Célébrée comme le seul succès du Printemps arabe, la Tunisie a réussi à faire face à de nombreux défis de la période post-révolutionnaire grâce à la capacité des principaux acteurs politiques et sociaux à formuler des compromis. Il faut toutefois examiner de façon critique les multiples formes de compromis qui caractérisent la transition tunisienne et leurs implications pour le pluralisme démocratique. Cet article analyse les transactions politiques institutionnelles qui ont eu lieu depuis 2011 en montrant qu’elles ont été marquées par deux façons d’envisager le compromis, l’affrontement raisonné et l’endiguement. Ce faisant, il cherche à montrer comment, entre 2011 et 2015, l’opposition tant débattue entre islamistes et sécularistes a été remplacée par une autre opposition, plus déterminante, entre adeptes du pluralisme démocratique et partisans du consensus forcé.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03146616
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 19 février 2021 - 11:24:51
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53
Archivage à long terme le : : jeudi 20 mai 2021 - 18:31:39

Fichier

2016-marzouki-transition-tunis...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Nadia Marzouki. La transition tunisienne : du compromis démocratique à la réconciliation forcée. Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques, Le Seuil, 2016, 1 (156), pp.83 - 94. ⟨10.3917/pouv.156.0083⟩. ⟨hal-03146616⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22

Téléchargements de fichiers

40