En lisant les thèses et les HDR - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Entreprises et Histoire Year : 2005

En lisant les thèses et les HDR

(1)
1

Abstract

Pourquoi si peu de femmes accèdent-elles de nos jours en Norvège aux postes de management ? Pourquoi si peu s’engagent-elles dans ce type de formation ? La Norvège apparaît pourtant woman-friendly, à l’instar de la Suède. Est-ce un paradoxe de l’égalité des sexes, principe qui, aux yeux des autres pays, semble érigé en vertu cardinale dans ces États de l’Europe du nord ? Pourquoi en revanche, la France, qui n’a pas à cet égard développé de politique particulièrement incitative, voit-elle ses écoles de gestion, y compris les plus prestigieuses, accueillir de nombreuses jeunes filles, au point qu’aujourd’hui ces établissements parviennent à la parité entre les sexes ? Pourquoi ces jeunes femmes, une fois diplômées, franchissent-elles les barrières traditionnellement opposées aux femmes dans les entreprises et parviennent-elles désormais à des postes de responsabilité au sein des firmes ? Ce sont quelques-unes des questions aux forts enjeux sociétaux qui peuvent légitimement être posées aujourd’hui. On peut y chercher des réponses dans la lecture de la thèse d’Eirinn Larsen qui, sur la base d’un travail historique fouillé, propose un ensemble d’analyses susceptibles d’offrir des explications solides à ce paradoxe social. [Premier paragraphe]
Fichier principal
Vignette du fichier
2005-segrestin-en-lisant-les-theses-et-les-hdr.pdf (339.23 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03134436 , version 1 (08-02-2021)

Identifiers

Cite

Denis Segrestin. En lisant les thèses et les HDR. Entreprises et Histoire, 2005, 41, pp.120 - 130. ⟨10.3917/eh.041.0120⟩. ⟨hal-03134436⟩
12 View
102 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More