Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Profession : élu-e local-e : La fin d'un mythe républicain, pour un renouveau démocratique

Résumé : La démocratie permet de désigner des élus qui représentent le peuple de manière désintéressée. Cependant, on assiste de plus en plus à une professionnalisation de cette fonction. En effet, les élus ou ceux qui ont la volonté d'être élu en font leur métier à part entière. De plus en plus, on observe une acceptation implicite du fait qu'il n'est plus raisonnable d'espérer que les mandats puissent être exercés sur la seule base du volontariat, en supplément d'une occupation professionnelle. Le renforcement de la professionnalisation des fonctions électives apparaît donc inévitable. Ce phénomène entraîne de nombreuses interrogations concernant : - le risque de privilégier leur carrière au détriment de ceux qu'ils représentent ; - leur rémunération ; - le cumul des fonctions ; - le profil sociologique des élus actuels. (Résumé éditeur)
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03100985
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 6 janvier 2021 - 20:50:55
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Éric Kerrouche, Elodie Lavignotte. Profession : élu-e local-e : La fin d'un mythe républicain, pour un renouveau démocratique. Éditions Berger-Levrault, pp.253, 2020. ⟨hal-03100985⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36