Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Opinion publique

Résumé : 1èes lignes : Pour tout mouvement social, avoir le soutien de l’opinion constitue une ressource clé. Si les sondages sont un instrument de mesure imparfait de la mobilisation effective, ils restent précieux pour évaluer la légitimité d’une cause aux yeux de l’opinion, la proportion du public qu’elle est susceptible de mobiliser et les types d’action acceptables. Inversement, ils montrent comment ces mobilisations sont susceptibles d’influencer l’opinion publique. La vague de contestation qui traverse les démocraties occidentales au tournant des années 1960 (mobilisations étudiantes, féministes, antinucléaires, pacifistes, antiracistes, identitaires) conduit Samuel Barnes et Max Kaase (1979) à lancer un programme comparatif de recherche par sondage sur l’action politique. Leur objectif est de réintégrer dans le champ de la science politique, aux côtés des modes de participation dits conventionnels (lecture des journaux, discussions politiques, assister à des meetings, etc.), les modes « non conventionnels » ou protestataires (manifester, faire grève, bloquer la circulation, etc.). Dans la perspective ouverte par les travaux du sociologue Ronald Inglehart, associé à l’équipe, ils récusent les explications psychologisantes en termes de « frustration relative », pour mettre l’accent sur les transformations sociales et culturelles des sociétés industrielles avancées.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03054065
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 11, 2020 - 11:49:02 AM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Nonna Mayer. Opinion publique. Dictionnaire des mouvements sociaux (2ème édition mise à jour et augmentée), Presses de Sciences Po, pp.429 - 435, 2020, 9782724623550. ⟨hal-03054065⟩

Share

Metrics