Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Et si la santé guidait le monde ? L'espérance de vie vaut mieux que la croissance

Résumé : Éloi Laurent soutient que l’espérance de vie et la pleine santé doivent devenir nos boussoles communes dans ce nou­veau siècle, permettant de nous orienter les yeux grands ou­verts dans un monde où bien-être humain et vitalité des écosystèmes sont irrémédiablement entrelacés et projetés ensemble à toute allure dans une spirale de plus en plus vi­cieuse qu’il nous faut à tout prix inverser. Être prospère au­jourd’hui, c’est se donner les moyens de garantir la poursuite de l’aventure humaine dans vingt ou trente ans. Être pros­père, c’est donc d’abord être en bonne santé. En se laissant guider par une pleine santé accordant toute leur place aux écosystèmes qui nous font vivre, il devient possible de réorienter nos systèmes économiques pour donner un sens parta­gé à la transition écologique : une transition aussi bien indivi­duelle que collective, personnelle que relationnelle, biologique qu’écologique. Une transition instinctive, sensuelle et viscérale. Par ce sens retrouvé, aux antipodes d’indicateurs économiques qui ne disent plus rien à personne, la pleine santé a le pouvoir d’apaiser, de guérir, de réparer. [Résumé éditeur]
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03043154
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 7 décembre 2020 - 10:36:05
Dernière modification le : dimanche 4 juillet 2021 - 03:24:59

Identifiants

Collections

Citation

Eloi Laurent. Et si la santé guidait le monde ? L'espérance de vie vaut mieux que la croissance. Editions les Liens qui Libèrent, pp.192, 2020. ⟨hal-03043154⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24