Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication (Article de blog)

Migration, salaire et emploi : un aperçu de la recherche

Résumé : Traditionnellement, l’économie du travail postule que les salaires sont déterminés par l’offre et la demande. Selon cette théorie, à demande constante, l’émigration doit se traduire par une augmentation des salaires dans les pays d’origine (diminution de l’offre de main-d’œuvre). Elle doit aussi entraîner une diminution des salaires dans les pays d’accueil (augmentation de l’offre de main-d’œuvre). Une vision malthusienne de l’économie part également du principe que l’arrivée de main d’œuvre sur un marché de l’emploi contraint laisse certains travailleurs sans emploi ou chasse de leur emploi ceux qui en avaient un. L’opinion selon laquelle l’immigration fait diminuer les salaires des autochtones et génère du chômage est largement répandue. Cependant une théorie concurrente suggère que les immigrants, consommant dans leur pays de destination, donnent lieu à une augmentation de la demande locale, et/ou que la production locale se développe grâce à cette main-d’œuvre supplémentaire. Pour départager ces approches, on peut examiner ce que nous disent les données empiriques sur ce qui se passe à des échelles locales.
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03021241
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 24 novembre 2020 - 11:19:56
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Hélène Thiollet, Florian Oswald. Migration, salaire et emploi : un aperçu de la recherche. 2020. ⟨hal-03021241⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18