Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Les réseaux socio-scientifiques de jeunes chercheur·e·s au prisme de leur mobilité internationale

Résumé : Les migrations internationales contribuent à définir l’État et ses formes de citoyenneté. Elles modifient les relations professionnelles, transforment les espaces géographiques et jouent un rôle fondamental dans les expressions artistiques. Par effet miroir, les pratiques des migrants sont, elles aussi, tributaires des contraintes et opportunités qu’ils rencontrent dans les espaces qu’ils traversent, sinon investissent. En d’autres termes, penser les migrations est « un moyen de penser la société », au-delà de la question du contrôle des frontières par les États, à laquelle elles sont trop souvent réduites.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02981715
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 28 octobre 2020 - 11:10:40
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Marie Sautier, Dominique Vinck, Nicky Le Feuvre. Les réseaux socio-scientifiques de jeunes chercheur·e·s au prisme de leur mobilité internationale. Fathallah Dagmi; Françoise Dureau; Nelly Robin; Thomas Lacroix; Yann Scioldo-Zürcher. Penser les migrations pour repenser la société, Presses Universitaires François-Rabelais, pp.125 - 141, 2020, 9782869067356. ⟨hal-02981715⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48