Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Pourquoi les personnes « essentielles » sont-elles si mal payées ?

Résumé : 1ère lignes : Pendant le confinement, de mi-mars à mi-mai 2020, de nombreuses personnes ont dû continuer à sortir de chez elles pour aller travailler, parce que leurs activités étaient essentielles à notre survie, à notre santé, au soin d’autrui, au bon fonctionnement de notre économie. On a alors parlé des « travailleurs essentiels », mais aussi des « premiers de corvée », pour les distinguer des « premiers de cordée » chers à Emmanuel Macron. Pendant cette période, de nombreux articles de journaux et de tribunes ont souligné que la crise de la Covid-19 permettait de rendre visibles ces travailleurs, principalement des travailleuses. Parce qu’ils doivent continuer de fonctionner même lorsque la production économique est à l’arrêt, nous découvrons combien les services aux autres sont essentiels.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02978075
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 26 octobre 2020 - 11:10:58
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Bruno Palier. Pourquoi les personnes « essentielles » sont-elles si mal payées ?. Marc Lazar; Guillaume Plantin; Xavier Ragot. Le Monde d'aujourd'hui, Presses de Sciences Po, pp.151 - 167, 2020, 9782724626704. ⟨hal-02978075⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34