Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication

La tentation du repli ? les effets de la crise sanitaire sur les attitudes individuelles vis-à-vis de l'ouverture internationale

Résumé : Les vagues 11 et 11bis du Baromètre de la confiance politique (BCP) illustrent un mouvement de repli national au sein de l’opinion à l’égard de l’ouverture de la France sur le monde. Entre février et avril 2020, le pourcentage d’enquêtés estimant que la France doit avant tout se protéger davantage du monde aujourd’hui est passé de 54% à 64%. À partir des données « panélisées » du baromètre, cette note tente d’éclairer les mécanismes de ce changement d’attitude au niveau individuel. Nos résultats suggèrent que ce basculement concerne avant tout l’évaluation de la situation générale du pays plus que l’impact de l’épidémie sur les finances personnelles ou le risque de perdre son emploi. Ce mouvement de fermeture est nourri par la colère plus que par la peur, et traduit, pour partie au moins, le mécontentement vis-à-vis de la gestion de la crise par le gouvernement. Il semble toucher, enfin, un segment spécifique d’électeurs « ouverts » mais dont les préférences cosmopolites demeurent moins fortement structurées au niveau attitudinal, s’agissant notamment des questions migratoires ou de l’appartenance à l’Union européenne. [Premier paragraphe]
Type de document :
Autre publication
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02965730
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 13 octobre 2020 - 14:43:52
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Gilles Ivaldi. La tentation du repli ? les effets de la crise sanitaire sur les attitudes individuelles vis-à-vis de l'ouverture internationale. 2020. ⟨hal-02965730⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16