Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Le 9 mai vu de Moldavie : une « mémoire Smuglyanka »

Résumé : La chanson Smuglyanka, ou Smuglyanka-Moldovanka (« La brunette moldave ») fait référence aux femmes engagées aux côtés des Rouges lors de la Guerre civile russe (1918-1921) et tentant de recruter des combattants pour la cause, mais ses héroïnes ont vite été assimilées aux partisanes de la Seconde Guerre mondiale. La renommée de la Brunette, popularisée après-guerre par l’ensemble Alexandrov des Chœurs de l’Armée rouge ainsi que par différents films, est grande dans tout l’espace soviétique. Ses auteurs, le poète Iakov Chvedov et le compositeur Anatoli Novikov, avaient répondu à une commande du district militaire spécial de Kiev en 1940. La légèreté de la mélodie et la simplicité du propos (le narrateur a le coup de foudre pour une jeune Moldave qui disparaît rapidement dans la forêt pour rejoindre ses amis dans le maquis ; il finira par la suivre et la retrouvera plus tard au sein de son groupe de résistants) contrastent avec le contexte tragique dans lequel se déroule cette bluette. [Premier paragraphe]
Document type :
Other publications
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02955076
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, October 1, 2020 - 3:15:39 PM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Florent Parmentier. Le 9 mai vu de Moldavie : une « mémoire Smuglyanka ». 2020. ⟨hal-02955076⟩

Share

Metrics

Record views

25