Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

La responsabilité de libérer

Résumé : À l’heure où les détentions de Fariba Adelkhah et de Roland Marchal se prolongent, il est important de comprendre quels sont les termes du terrible problème, souvent traité comme un dilemme, auquel sont confrontés, dans une telle situation, les États dont les ressortissants sont ainsi injustement traités. Nommer les choses est déjà une gageure, et on peut ici distinguer au moins deux possibilités. Si les protestations émanant des injustes accusations formulées contre Fariba Adelkhah et Roland Marchal parviennent à convaincre leurs geôliers de les libérer, si les accusations sont levées après un procès équitable, nos deux collègues sont des prisonniers qui rentrent dans leur pays à la suite de soupçons infondés reconnus par l’Iran. Si, à l’inverse, la libération des captifs dépend de contreparties et si l’obtention de ces contreparties motive leur maintien en détention par l’État qui les détient, les prisonniers deviennent des otages...
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02951071
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 28 septembre 2020 - 14:37:02
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Ariel Colonomos. La responsabilité de libérer. Ariel Colonomos; Gilles Favarel-Garrigues. Pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal. Chercheurs en périls, Presses de Sciences Po, pp.89 - 95, 2020, 9782724626056. ⟨hal-02951071⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18