Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Le Temps retrouvé de l'économie

Résumé : Le temps est le grand absent de la théorie économique. Telle est la thèse de ce livre qui dénonce l’impuissance des économistes à proposer des remèdes adéquats face à l’instabilité actuelle ou, tout simplement, à saisir l’économie dans sa réalité, toujours singulière et mouvante. Renvoyant dos à dos néoclassiques et kéneysiens, s’opposant à l’idée que le retour à l’équilibre est la fin de l’histoire, les auteurs soulignent que les phénomènes économiques sont faits d’incertitude et d’irréversibilité. Ils montrent que le regard sur les acteurs économiques se trouve radicalement modifié par la prise en compte du temps : l’entrepreneur, initiateur de ruptures, redevient un arbitre entre le court et le long terme ; la monnaie et le crédit sont vus comme des ponts indispensables vers le futur ; les pouvoirs publics sont appelés à renouer avec leurs fonctions de régulation. Les économies de marché se voient ainsi dotées d’une nouvelle capacité de résilience qui réside principalement dans cette maîtrise – décisive – des horloges multiples.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02884874
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 30 juin 2020 - 11:13:20
Dernière modification le : dimanche 4 juillet 2021 - 03:25:08

Identifiants

Collections

Citation

Jean-Luc Gaffard, Mario Amendola, Francesco Saraceno. Le Temps retrouvé de l'économie. Éditions Odile Jacob, pp.288, 2020. ⟨hal-02884874⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49