Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication

Elles délaissent leur smartphone pour un bon vieux portable (Interview)

Résumé : Cette impression décrite par Clara de pouvoir être contactée à tout moment correspond à ce que le chercheur Dominique Boullier appelle la «sollicitation permanente». «Avec l'arrivée des SMS au milieu des années 1990, il y avait déjà une forme de connexion ininterrompue qui s'imposait aux utilisateurs, remarque ce professeur en sociologie du numérique à Sciences Po. Toutefois, avec l'arrivée du smartphone, on a atteint un stade supérieur: désormais, celui qui détient un téléphone intelligent s'expose à la possibilité d'être en permanence sollicité et dérangé.» Selon le Baromètre 2018 du Push pour Applications Mobiles calculé par le spécialiste du smartphone Accengage et basé sur plus de 50 milliards de notifications envoyées à travers le monde entre janvier et juin 2018, près de 68,4% des Français·es accepteraient de recevoir des notifications au moment d'installer une application
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02586085
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 15 mai 2020 - 10:01:56
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Dominique Boullier. Elles délaissent leur smartphone pour un bon vieux portable (Interview). 2020. ⟨hal-02586085⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29