Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Un entrepreneur privé de politique publique : le cas Epode

Résumé : L’histoire du programme Epode, lancé officiellement en 2004, appartient d’abord à celle de deux petites villes, Fleurbaix et Laventie, qui ont été le théâtre d’expériences ayant fait l’objet d’une étude scientifique dans les années 1990. Cette étude, baptisée étude FLVS (Fleurbaix Laventie Villes Santé) a démarré en 1992, à l’initiative en particulier de Jean-Michel Borys, à l’époque médecin et endocrinologue au CHU de Lille. Son objectif en 1992 était de s’inspirer d’expériences américaines basées sur des campagnes d’information et d’incitation pour monter un projet de prévention contre les maladies cardio-vasculaires, en mobilisant une approche d’éducation nutritionnelle ciblant les enfants à l’école. La démarche était donc environnementale, puisqu’il s’agissait d’emprunter différents canaux (école, centre de loisirs, service des sports...) afin d’informer et de sensibiliser les enfants à une meilleure hygiène alimentaire. [premières phrases]
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02536601
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 8 avril 2020 - 11:37:36
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Elsa Gisquet, Henri Bergeron, Patrick Castel. Un entrepreneur privé de politique publique : le cas Epode. [Rapport de recherche] Sciences-Po-CSO. 2009, pp.92. ⟨hal-02536601⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23