Compte rendu de l’ouvrage 'Global governance of food production and consumption' - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Nature Sciences Sociétés Year : 2009

Compte rendu de l’ouvrage 'Global governance of food production and consumption'

(1)
1

Abstract

L’ouvrage de Peter Oosterveer porte sur les transformations qui sont aujourd’hui à l’œuvre dans la gouvernance mondiale de l’alimentation. L’auteur les résume autour de quatre spécificités : la production comme la consommation y sont raisonnées de manière globale ; de nouveaux risques alimentaires émergent ; les modes de régulation classiques, fondés avant tout sur l’action publique des États, s’avèrent inadaptés pour prendre en charge ces questions devenues globales ; enfin, on observe une implication croissante des acteurs non étatiques dans les débats mais également dans la régulation. Parce que les systèmes alimentaires sont fortement encastrés à la fois dans les flux mondialisés des échanges commerciaux et dans des pratiques de production et de consommation localisées, leurs modes de régulation doivent articuler une gouvernance des flux avec une gouvernance des lieux. Ces nouvelles formes de gouvernance associent alors à la fois les États, les instances internationales, les industries agroalimentaires et les ONG. Elles donnent lieu à des modes de régulation dits « soft », comme les labels et autres systèmes de certification, mais aussi à des codes de conduite ou de bonnes pratiques. Leur spécificité est de chercher à garantir l’adoption de modes de fonctionnement durables, sans entraver les flux économiques et commerciaux. [premier paragraphe]
Not file

Dates and versions

hal-02510715 , version 1 (18-03-2020)

Identifiers

Cite

Sophie Dubuisson-Quellier. Compte rendu de l’ouvrage 'Global governance of food production and consumption'. Nature Sciences Sociétés, 2009, 17 (1), pp.84 - 85. ⟨hal-02510715⟩
7 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More