La gouvernance européenne après Lisbonne - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Questions internationales Year : 2010

La gouvernance européenne après Lisbonne

(1)
1

Abstract

Reprenant l’essentiel du « grand compromis » auquel étaient parvenus les chefs d’État ou de gouvernement au moment des travaux de la Convention sur l’avenir de l’Europe en 2002-2003, le « traité réformateur » de Lisbonne se garde bien de trancher entre le modèle d’une Europe supranationale et celui d’une Europe des nations. Cette ambiguïté fondatrice permet d’expliquer les évolutions récentes de la gouvernance européenne. Au relatif déclin de l’influence de la Commission européenne correspond la montée en puissance du Parlement et l’émergence d’acteurs comme le président du Conseil européen. Ce nouvel équilibre entre institutions européennes ne signifie pas pour autant l’abandon de la méthode communautaire, tant les modes de gouvernance varient d’un domaine à l’autre.
Not file

Dates and versions

hal-02405026 , version 1 (11-12-2019)

Identifiers

Cite

Renaud Dehousse. La gouvernance européenne après Lisbonne. Questions internationales, 2010, 45, pp.20 - 27. ⟨hal-02405026⟩
14 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More