Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La gouvernance européenne après Lisbonne

Résumé : Reprenant l’essentiel du « grand compromis » auquel étaient parvenus les chefs d’État ou de gouvernement au moment des travaux de la Convention sur l’avenir de l’Europe en 2002-2003, le « traité réformateur » de Lisbonne se garde bien de trancher entre le modèle d’une Europe supranationale et celui d’une Europe des nations. Cette ambiguïté fondatrice permet d’expliquer les évolutions récentes de la gouvernance européenne. Au relatif déclin de l’influence de la Commission européenne correspond la montée en puissance du Parlement et l’émergence d’acteurs comme le président du Conseil européen. Ce nouvel équilibre entre institutions européennes ne signifie pas pour autant l’abandon de la méthode communautaire, tant les modes de gouvernance varient d’un domaine à l’autre.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02405026
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 11 décembre 2019 - 16:01:31
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Renaud Dehousse. La gouvernance européenne après Lisbonne. Questions internationales, La Documentation française, 2010, pp.20 - 27. ⟨hal-02405026⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29