Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Introduction

Résumé : 1ères lignes : Les Français sont-ils « des Européens comme les autres » ? Poser la question, c’est ouvrir à nouveau un dossier bien garni, celui de « l’exception française ». Depuis bien longtemps, historiens, sociologues et philosophes ont abordé sous des aspects variés l’hypothèse d’une spécificité de la culture française dans l’ensemble européen. L’idée n’est pas seulement de reconnaître que chaque pays, dont la France, a ses particularités, c’est-à-dire, sa culture ou son génie national. Posée en ces termes, l’hypothèse serait banale et sans doute trop facile à confirmer. Mais la proposition va plus loin. Il s’agit d’opposer une France, dotée de traits originaux, au reste des pays européens confondus dans un ensemble dont nous serions, par nature, distincts. De quoi serait faite cette originalité ? À la fois de traits positifs et de graves travers. Le catalogue des vices et des vertus de la culture française est d’une incroyable diversité, même si, on le verra, quelques caractères particuliers sont invoqués plus régulièrement. Dans un manuel à l’usage des classes terminales, Laurent Wirth passe en revue les éléments fondateurs de « l’exception française » [Wirth, 2000]. Il en trace les origines à l’époque de la Révolution française. Pour lui, c’est avec la révolution de 1789 que naît l’idée d’une France s’affirmant comme « une grande nation », que se développe une « exception républicaine », et que se trouve consacrée la place première de l’État centralisateur dans la nation. De là, un penchant pour la grandeur – pour laquelle il serait également facile d’ajouter l’héritage de monarchie absolue et de l’Empire, avec les figures tutélaires de Louis XIV et Napoléon Ier -, grandeur associée au sentiment d’une mission universelle qui serait confiée à la France des droits de l’homme. Mais bien vite, dès la défaite de 1871, puis les lendemains de la Première Guerre mondiale, on verra naître en France une déploration continuelle de la perte de la grandeur fondée sur le sentiment d’un lent déclin démographique, économique et politique.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02404408
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 11 décembre 2019 - 12:25:38
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Daniel Boy, Bruno Cautrès, Nicolas Sauger. Introduction. Daniel Boy; Bruno Cautrès; Nicolas Sauger. Les Français : des Européens comme les autres ?, Presses de Sciences Po, pp.11 - 20, 2010, 9782724611618. ⟨hal-02404408⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29