Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Biens publics/biens privés

Résumé : 1ères lignes : Les biens publics sont les fondations de la civilisation » (Wolf, 2012). La défense et la sécurité nationale, un air respirable, des services publics et des infrastructures de qualité sont des exemples typiques de biens publics. Il s’agit de ces « choses [...] que tout le monde veut mais pour lesquelles personne n’est prêt à payer » (Astill, 2010). La distinction entre biens privés et biens publics est au cœur de la réflexion sur la raison d’être de l’intervention des pouvoirs publics dans l’économie, les rapports entre intérêt public et intérêt privé, et les changements de l’action publique. Selon le paradigme de l’économie du bien-être (welfare economics) (Pigou, 1920), qui a popularisé cette distinction au début du xx e siècle, l’existence de « défaillances du marché » (market failure) et l’incapacité à produire des biens publics justifient le rôle régulateur de l’État pour aboutir à une situation de « bien-être social » satisfaisante (Samuelson, 1954).
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02384978
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 28, 2019 - 3:52:49 PM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Sofia Wickberg. Biens publics/biens privés. Colin Hay; Andy Smith. Dictionnaire d'économie politique, Presses de Sciences Po, pp.57 - 62, 2018, 9782724623109. ⟨hal-02384978⟩

Share

Metrics

Record views

79