Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Pour une sociologie critique des risques

Résumé : Un quart de siècle après la publication de La Société du risque en Allemagne (Beck, 2001), les travaux de sciences sociales en Europe consacrés au risque présentent un paradoxe. Il s’agit incontestablement, à en juger par le nombre de revues, ouvrages, associations professionnelles et colloques qui lui sont consacrés, d’un secteur dynamique. Qui plus est, les sciences sociales ont aujourd’hui leur place dans les dispositifs de gouvernance des risques, aux côtés des disciplines plus traditionnellement associées à la prise en charge des risques collectifs. Cependant, cette reconnaissance s’accompagne d’un faible niveau critique dans le regard porté sur les objets, activités ou situations à risque. Plus significatif encore, depuis l’ouvrage de Beck qui proposait une véritable théorie sociologique, rares sont les auteurs qui se sont essayés à un tel effort conceptuel. [premier paragraphe]
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02367713
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 18 novembre 2019 - 10:34:54
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Olivier Borraz. Pour une sociologie critique des risques. Du risque à la menace, Presses Universitaires de France, pp.237 - 256, 2013. ⟨hal-02367713⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43