Les quartiers refondés des Hauts-de-Seine et l'entre-soi des cadres d'entreprise - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Savoir / Agir Year : 2013

Les quartiers refondés des Hauts-de-Seine et l'entre-soi des cadres d'entreprise

(1)
1

Abstract

1er paragraphe : Comme la fiction qui n’y voit souvent qu’un lieu sans intérêt majeur, peuplé de personnages ternes et prévisibles, les sciences sociales avaient négligé jusqu’ici les quartiers refondés des Hauts-de-Seine, et a fortiori les pratiques résidentielles de leurs habitants (dont la vie professionnelle est en revanche souvent étudiée par la sociologie du travail et des organisations). En effet, ces ensembles de haut standing, constitués de centaines ou de milliers de logements en immeubles collectifs surgis depuis plus de vingt ans à proximité du centre d’affaires de La Défense, sont le produit de vastes opérations d’arasement d’espaces ouvriers et industriels, d’effacement total de la mémoire des lieux, de reconstruction, et de repeuplement par de nouveaux résidents parmi lesquels les cadres d’entreprise sont majoritaires. Les approches issues de l’urban political economy y voient avant tout un cas de gentrification orchestrée par l’offre immobilière, tandis que les effets propres de la demande, c’est-à-dire des choix résidentiels des habitants, seraient négligeables. Les analyses s’intéressant aux conflits liés au changement urbain ne se penchent pas sur une population qui a, certes, remplacé les classes populaires vivant là quelques années plus tôt, mais sans jamais être entrée en contact avec elles. Quant aux rares travaux évoquant accessoirement les représentations et motivations de ces nouveaux habitants, ils opèrent le plus souvent une généralisation abusive des résultats obtenus à partir de l’étude d’une autre fraction des classes supérieures (qu’il s’agisse des gentrifieurs des centres-villes ou de la bourgeoisie patrimoniale des beaux quartiers traditionnels de l’Ouest parisien), quand ils n’élaborent pas un modèle explicatif général postulant a priori les motivations des acteurs en termes de choix résidentiel rationnel ou les inférant à partir de tendances macro.
Not file

Dates and versions

hal-02366129 , version 1 (15-11-2019)

Identifiers

Cite

Bruno Cousin. Les quartiers refondés des Hauts-de-Seine et l'entre-soi des cadres d'entreprise. Savoir / Agir , 2013, 24, pp.49 - 52. ⟨hal-02366129⟩
28 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More