Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Plates-formes de réseaux sociaux et répertoires d’action collective

Résumé : Les réseaux sociaux sont de formidables amplificateurs de la conversation, conversation qui n’avait jamais été déconnectée de l’opinion publique ni de la sphère publique avant l’ère des réseaux numériques mais dont la contribution avait été sous estimée voire même dévaluée jusqu’à l’émergence du numérique 2.0. Pour cette raison, les réseaux sociaux ont pu amplifier le répertoire d’action classique que constitue le scandale. La télévision ainsi que les blogs ont joué leur rôle sur ce plan et les formes originales de composition entre ces médias vont petit à petit constituer une sphère publique spécifique à chaque pays. Mais leur évolution vers une forme de High Frequency Politics où la réactivité devient cruciale et notamment aux messages émis par le système médiatique lui-même doit faire craindre des effets de bulle autoréférentielle, dont la contribution à la construction de la sphère publique serait alors problématique. Le cas des printemps arabes permet de comprendre la puissance de circulation spécifique de ces réseaux, notamment pour la coordination sans la surestimer quant à ses conséquences politiques, en particulier parce qu’ils ne sont pas adaptés pour les discussions programmatiques.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02365060
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 15, 2019 - 11:45:37 AM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Dominique Boullier. Plates-formes de réseaux sociaux et répertoires d’action collective. Sihem Najar. Les réseaux sociaux sur Internet à l'heure des transitions démocratiques, Éditions Karthala, 2013, 9782811109769. ⟨hal-02365060⟩

Share

Metrics

Record views

50