Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Les pouvoirs populistes

Résumé : Longtemps, l'étude du populisme s'est concentrée sur la façon dont ses hérauts se comportaient dans l'opposition, à l'occasion, notamment de campagnes électorales aux cours desquelles ils cherchaient à peser sur la stratégies des partis traditionnels. Le populisme, tantôt considéré comme une idéologie "molle", tantôt comme un style politique, tantôt comme une stratégie, se fonde sur une dichotomie entre des élites réputées corrompues (tant financièrement que par leur cosmopolitisme) et un peuple pur (parce qu'enraciné dans le sol national et victime à la fois des élites et des menaces intérieures - les migrants, les minorités, les "gros", etc. - comme extérieures - la globalisation, l'Union européenne, l'impérialisme, etc.). De fait, les populistes ont longtemps joué le rôle de groupes de pression, à la faveur des crises sociales qui se sont succédé depuis les années 1990 et sous la houlette, chaque fois, de leaders jouissant d'indéniables dons oratoires et maniant un répertoire démagogique...
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02346761
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 5 novembre 2019 - 10:04:19
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Alain Dieckhoff, Christophe Jaffrelot, Elise Massicard. Les pouvoirs populistes. Alain Dieckhoff; Christophe Jaffrelot; Elise Massicard; Alain Dieckhoff; Christophe Jaffrelot; Elise Massicard. L'Enjeu mondial. Populismes au pouvoir, Presses de Sciences Po, pp.7 - 11, 2019, 9782724625004. ⟨hal-02346761⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50