Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Des temps ordinaires peu ordinaires : les conséquences électorales de la défiance des Français envers l’État lors des Européennes de 2014

Résumé : Si nous savons que le parti de la majorité au pouvoir tend souvent à voir ses scores reculer lors des scrutins intermédiaires, les mécanismes qui expliquent de telles défaites au niveau individuel ne sont pas toujours clairement définis. Rapport au politique original et distinct du sentiment de compétence, la défiance envers l’Etat semble paradoxalement avoir été une source de mobilisation pour certains profils d’électeurs lors des Européennes de 2014, et a ainsi pu expliquer selon nous le sort électoral du Parti socialiste et la victoire du Front national. Enfin, en accord avec de précédents résultats sur le scrutin de 2012, la défiance envers l’Etat semble modérer le lien qui existe entre différents types d’attitudes (demande d’Etat, demande d’autorité, rapport à l’Europe) et le vote, constituant une variable intermédiaire clé qui conditionne selon nous le plus fortement le vote socialiste et le vote Front national. Nos résultats démontrent que la compétition PS/FN auprès de l’électorat populaire, trop souvent interprétée du point de vue de la demande d’autorité, ne se fait (1) plus aussi fortement sur l’idée de savoir si « l’Etat doit » (intervenir ou dépenser plus) mais plutôt (2) sur la question de savoir si aujourd’hui « l’Etat peut » (autrement dit, la confiance), une dimension du rapport au politique souvent occultée dans la littérature au profit de la compétence. Dans l’articulation national/européen la défiance envers l’Etat constitue une dimension du rapport au politique qui selon nous redessine de nouveaux modes de mise en responsabilité du parti au pouvoir lors des scrutins intermédiaires, l’obligeant à être plus réactif à des préférences souvent ignorées.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02297125
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 25 septembre 2019 - 17:31:04
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53
Archivage à long terme le : : dimanche 9 février 2020 - 21:02:21

Fichier

afsp-2015-degeorges-consequenc...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Adrien Degeorges. Des temps ordinaires peu ordinaires : les conséquences électorales de la défiance des Français envers l’État lors des Européennes de 2014. 12ème Congrès de l’AFSP, Jul 2013, Sciences Po, Paris, France. ⟨hal-02297125⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59

Téléchargements de fichiers

23