Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Compte-rendu de Beyond Party Members. Changing Approaches to Partisan Mobilization

Résumé : 1ères lignes : Vingt ans après avoir montré que les partis politiques britanniques et allemands s’appuyaient toujours fortement sur leurs adhérents, en privilégiant une relation plus directe avec eux afin de mobiliser les inactifs, Susan Scarrow confirme cette thèse, en la généralisant à seize démocraties européennes et trois pays du Commonwealth. L’objectif de ce nouvel ouvrage est triple : mieux comprendre l’histoire de la relation entre partis politiques et adhérents, expliquer les transformations récentes des partis à cet égard et enfin, intégrer ces résultats dans la façon d’étudier les partis politiques. Sa thèse principale est annoncée dès le titre de son ouvrage : il faut regarder au-delà (beyond) des adhérents traditionnels et de leur déclin apparemment inexorable et cesser de penser la mobilisation partisane comme une catégorie figée. L’auteure s’appuie dans sa démonstration sur les données fournies par les partis politiques, sur des enquêtes nationales et internationales, ainsi que sur des enquêtes sur les adhérents des partis politiques. Elle complète son analyse en étudiant la présence des principaux partis politiques des pays choisis sur Internet.
Mots-clés : militants politiques
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02295184
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 24 septembre 2019 - 09:26:56
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Florence Ecormier-Nocca. Compte-rendu de Beyond Party Members. Changing Approaches to Partisan Mobilization. Revue internationale de politique comparée, De Boeck, 2016, 22 (3), pp.449 - 453. ⟨hal-02295184⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49