Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Compte-rendu de From Open Secrets to Secret Voting. Democratic Electoral Reforms and Voter Autonomy

Résumé : 1ères lignes : Isabela Mares étudie la démocratisation de la compétition électorale dans l’Allemagne Impériale de 1870 à 1914 à travers le processus de lutte contre l’intimidation électorale et pour le secret du vote. Elle identifie les facteurs économiques et politiques à l’origine des réformes protégeant l’autonomie des électeurs. Sa thèse centrale est que le changement institutionnel est porté par les élus pour lesquels les coûts de l’intimidation électorale en surpassent les bénéfices. Ces coûts sont déterminés à deux niveaux distincts, le district et le parti de l’élu. Ainsi les élus de partis d’idéologie conservatrice ou fortement imbriqués dans l’État auront respectivement plus de facilités à se reposer sur les grands propriétaires ou patrons et sur les fonctionnaires chargés d’organiser les élections pour faire pression sur les électeurs.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02295183
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, September 24, 2019 - 9:26:50 AM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Florence Ecormier-Nocca. Compte-rendu de From Open Secrets to Secret Voting. Democratic Electoral Reforms and Voter Autonomy. Revue française de science politique, 2016, 66 (1), pp.183 - 184. ⟨hal-02295183⟩

Share

Metrics

Record views

39