Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication

Une crise de l’eau programmée aux Etats-Unis

Résumé : 1er paragraphe : L’environnement figure parmi les domaines où la politique de l’administration de Donald Trump s’est montrée particulièrement active. Le monde entier a pu le constater avec le retrait spectaculaire des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat annoncé le 1er juin 2017. Le front intérieur n’est pas en reste cependant. Dès les premiers jours de son entrée en fonction en janvier 2017, la nouvelle administration effaçait purement et simplement la page dédiée au changement climatique du site web de la maison blanche, pour la remplacer par un « Plan Energie pour l’Amérique d’abord ». Elle autorisait aussitôt la construction de la phase finale du Keystone Pipeline reliant les forages de l’ouest canadien aux raffineries de l’Illinois et du Texas, précédemment suspendue par l’administration Obama. L’Agence de Protection de l’Environnement (EPA) annonçait également le retrait du Plan pour l’Energie Propre (Clean Power Plan) élaboré en 2015 pour limiter les émissions de gaz à effet de serre dans la production d’électricité, et le « retour du charbon ». Elle a depuis considérablement étendu et assoupli les autorisations de forage d’hydrocarbures, notamment de gaz de schiste.
Type de document :
Autre publication
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02282473
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 10 septembre 2019 - 09:16:57
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Richard Balme. Une crise de l’eau programmée aux Etats-Unis. 2018. ⟨hal-02282473⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50