Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Ségrégation résidentielle et quartiers refondés. Usages de la comparaison entre Paris et Milan

Résumé : À travers une approche articulant plusieurs comparaisons — interlocale, internationale et interconceptuelle — cet article identifie, au sein de la mosaïque sociospatiale des grandes métropoles européennes, une configuration d’autoségrégation des classes supérieures et un rapport à la mixité que la recherche avait ignorés jusqu’ici. Ce mode spécifique de production et d’habitat de la ville est analysé dans des quartiers à forte concentration de cadres, proches des nouveaux centres d’affaires, et est qualifié de refondation. En effet, il ne peut être ramené à la préservation d’un entre-soi bourgeois traditionnel, à de la gentrification progressive ou à de la sécession périurbaine ; ni à une combinaison quelconque des trois. Il s’agit au contraire d’un phénomène original, dont les traits constitutifs ainsi que les déclinaisons à Paris et à Milan ne peuvent être pleinement appréhendés que par une démarche compréhensive.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02186547
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 17 juillet 2019 - 12:35:18
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Bruno Cousin. Ségrégation résidentielle et quartiers refondés. Usages de la comparaison entre Paris et Milan. Sociologie du Travail, Association pour le développement de la sociologie du travail, 2013, 55 (2), pp.214 - 236. ⟨hal-02186547⟩

Partager

Métriques