Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Les belles-mères et la politique

Résumé : Aujourd’hui, on estime qu’en France plus d’un million d’enfants mineurs vivent dans une famille recomposée, c’est-à-dire en présence d’une belle-mère ou d’un beau-père. Cependant on ne sait rien de la place occupée par les beaux-parents, en particulier par les belles-mères, dans la transmission des valeurs et des préférences politiques. En effet les travaux sur la socialisation politique familiale raisonnent quasi exclusivement sur la famille nucléaire : père-mère-enfant(s). L’ouvrage de Manon Réguer-Petit, en mêlant des approches quantitatives et qualitatives, explore pour la première fois l’impact de la beau-parentalité sur les systèmes de valeurs des femmes et le rôle des belles mères dans la transmission du politique. L’auteure offrant aux lecteurs un éclairage nouveau sur ces questions, constate que l’entrée en beau-parentalité joue sur le processus de politisation des femmes et souligne l’impact que peuvent avoir les configurations familiales recomposées sur les valeurs transmises aux enfants et aux beaux-enfants.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02183943
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 15 juillet 2019 - 16:59:37
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Manon Réguer-Petit. Les belles-mères et la politique. Éditions L'Harmattan, pp.188, 2012, Inter-National. ⟨hal-02183943⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

32