Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Les musulmans de l’Inde : une minorité de 170 millions d’âmes

Résumé : Avec 14,3% de la population totale - soit 170 millions de personnes environ - d'après le recensement de 2011, les musulmans constituent la plus grande minorité religieuse de l'Inde. Cette minorité religieuse est le résultat de six siècles de domination musulmane. Après la conquête de Delhi, à la fin du XIIe siècle, l'Inde est devenue partie intégrante du monde islamique, surtout après l'avènement, au XVIe siècle, de l'Empire moghol, qui s'est maintenu jusqu'à la seconde moitié du XVIIIe siècle et la mainmise britannique sur le pays. A l'époque coloniale les musulmans garent une position privilégiée, mais leur situation se dégrade peu à peu. Cultivant la nostalgie d'un passé glorieux, ils se sentent frustrés et menacés, ce qui explique l'essor, à la fin du XIXe siècle, d'un séparatisme musulman d'où sortira, sous l'égide de Muhammad Ali Jinnah, la partition du sous-continent entre une Inde à majorité hindoue et un Pakistan à majorité musulmane...
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02178010
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 9 juillet 2019 - 14:53:09
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Christophe Jaffrelot, Marc Gaboriau. Les musulmans de l’Inde : une minorité de 170 millions d’âmes. Christophe Jaffrelot. L'Inde contemporaine, Fayard, pp.261 - 292, 2019, 9782818505830. ⟨hal-02178010⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

89