Pourquoi et comment investir Bruxelles ? Le temps long de l’institutionnalisation du bureau permanent du CNPF à Bruxelles. - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2013

Pourquoi et comment investir Bruxelles ? Le temps long de l’institutionnalisation du bureau permanent du CNPF à Bruxelles.

(1)
1

Abstract

Ce texte part d’un constat empirique : le CNPF est la dernière confédération patronale nationale au sein de la CEE à avoir ouvert un bureau de représentation à Bruxelles. Cela confirme-t-il un retard français sur les sujets européens ou une certaine indifférence des dirigeants patronaux ? À partir d’archives et d’entretiens, ce chapitre retrace l’histoire de ce bureau de représentation depuis sa fondation en 1973. Il démontre deux choses. D’une part, il invite à dissocier l’existence d’un bureau de représentation d’une activité à Bruxelles. Avant le bureau, les représentants français étaient déjà très investis à Bruxelles, de même que le bureau a parfois davantage eu un usage national (liaison avec les fédérations membres du CNPF) qu’européen. D’autre part, le passage à Bruxelles n’est en rien un processus linéaire uniquement dicté par la nécessité d’être près des institutions européennes comme l’indiquent les différents échecs et les nombreuses redéfinitions du rôle du bureau du CNPF.
Not file

Dates and versions

hal-02163215 , version 1 (24-06-2019)

Identifiers

Cite

Yohann Morival. Pourquoi et comment investir Bruxelles ? Le temps long de l’institutionnalisation du bureau permanent du CNPF à Bruxelles.. Hélène Michel. Représenter le patronat européen, Peter Lang, pp.93 - 120, 2013. ⟨hal-02163215⟩
24 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More