Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Entre étudiants sur le tard et apprentis-professionnels : Figures de la professionnalisation des doctorants en sciences humaines et sociales

Résumé : Cet article montre que le développement de nouveaux dispositifs pour favoriser l’intégration professionnelle des doctorants s’inscrit dans des conditions politiques, institutionnelles et scientifiques. Nous abordons l’évolution du rôle et de la place du doctorant « de biais », telle qu’elle se donne à lire dans les discours et les réformes menées par les acteurs qui orientent les politiques scientifiques depuis les années 1990 en France. La diversité des situations des doctorants en sciences humaines et sociales en France nous invite à appréhender leurs conditions de travail et leurs orientations professionnelles comme tributaires de facteurs sociaux – tels que l’ouverture de leur discipline au marché et à la société civile, le degré de division du travail et les modes de production du savoir dominant, dont la forme et l’importance varient selon les disciplines. Le sort hétérogène des doctorants peut alors être considéré comme un révélateur de l’organisation du travail scientifique en France.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02160000
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, June 19, 2019 - 11:40:45 AM
Last modification on : Wednesday, October 20, 2021 - 11:49:14 AM

Identifiers

Collections

`

Citation

Clémentine Gozlan. Entre étudiants sur le tard et apprentis-professionnels : Figures de la professionnalisation des doctorants en sciences humaines et sociales. Émulations : Revue des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales, Presses universitaires de Louvain, 2017, pp.en ligne - en ligne. ⟨hal-02160000⟩

Share

Metrics