Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les fonctions ambivalentes de l’alcool en milieu de travail : bon objet et mauvais objet

Résumé : La construction sociale de la problématique alcool et travail retient essentiellement la figure de l’alcoolique chronique ou les états d’ivresse, troubles à l’ordre productif. Afin d’élargir l’analyse, nous étudions ici les différents types d’usages de l’alcool et leurs principales fonctions. Méthode : Cette recherche-action s’appuie sur des entretiens dialogiques, individuels (25) et collectifs (6), visant l’exploration des trajectoires professionnelles et de consommation, articulées à l’analyse du travail. Résultats : La consommation d’alcool est une conduite paradoxale : elle vise la prévention des risques du travail et constitue une ressource face aux épreuves du travail. La typologie de ses fonctions professionnelles distingue l’anesthésie ; la stimulation ; la récupération ; l’entretien des liens professionnels. Conclusion : Les consommations d’alcool, adjuvant chimique de l’action, s’insèrent étroitement aux modalités d’organisation et de régulation du travail.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02159923
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 19 juin 2019 - 10:37:09
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Renaud Crespin, Dominique Lhuilier, Gladys Lutz. Les fonctions ambivalentes de l’alcool en milieu de travail : bon objet et mauvais objet. Les cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, Éd. de l'Université de Liège, 2015, vol. 3 (n° 107), pp. 375-401. ⟨10.3917/cips.107.0375⟩. ⟨hal-02159923⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

98