Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le prix du compromis politique : Quand les politiques du logement et de la dette s'affrontent dans le marché foncier

Résumé : Les politiques sociales parviennent-elles à s’accomplir lorsque des politiques gestionnaires menacent leur réalisation ? Si oui, comment et à quel prix ? Cet article s’intéresse aux face-à-face entre les politiques de logement et de la dette. Depuis les années 2000, ces deux politiques s’affrontent dans le marché foncier par leurs stratégies rivales. D’un côté, les villes sont à l’affût de terrains urbains à bas prix pour construire massivement des logements abordables. De l’autre, les administrations et les entreprises publiques vendent chèrement le patrimoine public pour rembourser leur dette. À partir d’une enquête qualitative approfondie sur des transactions concernant des terrains publics, nous distinguons deux modalités de compromis marchands entre les villes et les propriétaires publics : le prix de vente et l’augmentation de la rente foncière. Ces compromis ont plusieurs conséquences politiques. À court terme et à condition que les villes y mettent le prix, la vente des terrains publics permet de créer de nombreux logements. Mais la vente des terrains publics encourage l’augmentation des prix fonciers, compromettant les politiques de logement à long terme.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-02135506
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 21 mai 2019 - 12:56:44
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Marie Piganiol. Le prix du compromis politique : Quand les politiques du logement et de la dette s'affrontent dans le marché foncier. Revue française de sociologie, Presse de Sciences Po / Centre National de la Recherche Scientifique, 2017, 58 (2), pp.267 - 292. ⟨hal-02135506⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

124