L’organisation de la régulation conditionne-t-elle le changement institutionnel ? Le cas du secteur pharmaceutique en France et en Angleterre - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue internationale de politique comparée Year : 2016

L’organisation de la régulation conditionne-t-elle le changement institutionnel ? Le cas du secteur pharmaceutique en France et en Angleterre

(1)
1

Abstract

When it comes to economic regulation, institutional change has traditionally been examined through the lens of agency theory, which contrasts the strictness of traditional bureaucratic structures with the fluidity attributed to regulatory entities organized around the principles of New Public Management. In this paper, we challenge this assumption, on the basis of a comparative analysis of the evolutions of the regulation of the pharmaceutical market in France and England. To explain the nature and pace of institutional change, we insist on the role played by the order of reforms and on power relationships within sectors. During the 1990s and 2000s, both countries did indeed follow symmetrically diverging paths. While, first of all, an NPM agency was created in England, a classic, command-and-control bureaucracy was created in France. Each entity was then affected by reforms aiming at limiting its prerogatives. We show how past policy choices and actors’ positioning explain the requalification of these projects in both cases, more than the dominant organizational feature in either of the two countries.
Le changement en matière de régulation économique a traditionnellement été analysé au prisme de la théorie de l’agence, qui oppose la ridigité des schémas bureaucratiques traditionnels à la fluidité attribuée aux organisations répondants aux principes du nouveau management public. A partir d’une comparaison des évolutions de la régulation du marché pharmaceutique en France et en Angleterre, l’article rejette cette opposition, en insistant sur les temporalités des réformes et sur les rapports de force internes aux secteurs pour expliquer le rythme et l’orientation du changement. Au cours des années 1990 et 2000, les deux pays empruntent des voies symétriquement divergentes. Dans un premier temps, une agence décentralisée est créée en Angleterre, tandis qu’une administration interministérielle est fondée en France. Ces deux entités sont dans un second temps concernées par des réformes limitant leurs capacités d’intervention. On montre alors comment les choix passés et le positionnement des acteurs expliquent la requalification de ces projets dans les deux cas étudiés, davantage que les traits organisationnels dominants dans un pays ou dans l’autre.
Not file

Dates and versions

hal-02135388 , version 1 (21-05-2019)

Identifiers

Cite

Cyril Benoît. L’organisation de la régulation conditionne-t-elle le changement institutionnel ? Le cas du secteur pharmaceutique en France et en Angleterre. Revue internationale de politique comparée, 2016, 23 (4), pp.491-517. ⟨10.3917/ripc.234.0491⟩. ⟨hal-02135388⟩
71 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More