Consommer pour faire partie de la société - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue Projet Year : 2018

Consommer pour faire partie de la société

Abstract

L’espoir des Trente Glorieuses était que les plus démunis s’intègrent dans une société où le mode de vie des classes moyennes aurait été généralisé. La crise et le chômage ont brisé ce schéma. Dès lors, la consommation peut sembler être le seul lien qui rattache les plus défavorisés à la société. L’avènement de la société industrielle puis post-industrielle a produit de nouveaux contrastes sociaux. De fait, la pauvreté généralisée qui caractérisait la majorité de la population de la société préindustrielle s’est muée en une pauvreté relative. En comparaison avec la consommation des classes moyennes, on peut qualifier de « pauvre » la consommation de certains ménages démunis ; même lorsqu’ils possèdent un toit, de quoi se nourrir et des biens statutaires, tels un écran plat ou un téléphone portable dernier cri. (deux premiers paragraphes)
Not file

Dates and versions

hal-02017612 , version 1 (13-02-2019)

Identifiers

Cite

Jeanne Lazarus. Consommer pour faire partie de la société. Revue Projet, 2018, 6 (367), pp.33 - 40. ⟨10.3917/pro.367.0033⟩. ⟨hal-02017612⟩
52 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More