Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Villes et santé

Résumé : Si vous vivez à Montréal, votre espérance de vie est de 81,3 ans en moyenne selon les données de 2006-2008. Elle est un peu plus élevée si vous êtes une femme (83,6 ans), et encore meilleure si vous êtes une femme riche (85,3 ans) (Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, 2011 : 14-15). Sociologues et épidémiologistes démontrent depuis longtemps l’effet du sexe et des écarts de revenus sur la santé et l’espérance de vie (Marmot, 2015; Wilkinson, 1996). Mais saviez-vous que votre espérance de vie sera écourtée de 10 ans si vous vivez à Hochelaga-Maisonneuve (74,2 ans), un ancien quartier industriel défavorisé, plutôt qu’à Ville Saint-Laurent (85 ans), un arrondissement beaucoup mieux nanti (Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, 2011 : 16) ? La mise en évidence de tels écarts d’espérance de vie entre les microterritoires d’une même ville concourt à la réémergence d’une idée ancienne : les villes contribuent à la santé de la population. (Premier paragraphe)
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01963424
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : vendredi 21 décembre 2018 - 11:52:13
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Renaud Crespin. Villes et santé. Lien social et Politiques, Anjou, Québec : Éd. Saint-Martin ; Rennes : Presses de l'EHESP, 2017, pp.4 - 17. ⟨hal-01963424⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

41