Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Business plans (États-Unis, second XXe siècle)

Résumé : Ce chapitre s’intéresse à la création d’entreprise comme possible forme-projet au cours du second XXe siècle aux États-Unis. Il se penche, dans cette perspective, sur l’un des formalismes qui dominent cette activité au cours de la période : le business plan, qui, en tant qu’instrument de médiation entre entrepreneurs et financeurs, occupe une place déterminante dans la constitution des nouvelles entreprises. Il ne s’agit aucunement, ce faisant, de réduire la création d’entreprise à la préparation d’un business plan. Bien d’autres formalismes s’imposent dans ce domaine, depuis les formalismes légaux auxquels sont soumises les entreprises (pour leur enregistrement comme entités juridiques de plein droit ou pour la préparation des différents contrats qu’elles signent avec leurs partenaires – financiers, commerciaux, etc.) jusqu’aux normes diverses qui régissent les échanges de la nouvelle entreprise avec ses employés, ses fournisseurs, ses clients, etc. Mais, en tant que formulation écrite de la nouvelle entreprise dans son ensemble, le business plan se situe au carrefour des différentes dimensions (légales, techniques, marchandes, financières…) de la création d’entreprise, et s’avère ainsi être un site d’observation privilégié des formes qu’elle prend. (Premier paragraphe.)
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01960174
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 19, 2018 - 11:28:37 AM
Last modification on : Friday, October 15, 2021 - 5:20:03 PM

Identifiers

Collections

Citation

Martin Giraudeau. Business plans (États-Unis, second XXe siècle). Frédéric Graber; Martin Giraudeau. Les Projets, Presses des Mines, pp.207 - 222, 2018, 9782356715203. ⟨hal-01960174⟩

Share

Metrics

Record views

73