Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Entre-soi mais chacun chez soi : L'agrégation affinitaire des cadres parisiens dans les espaces refondés

Résumé : Cet article s’appuie sur une enquête de terrain réalisée dans trois nouveaux quartiers de Courbevoie et Levallois-Perret (Hauts de-Seine), situés à proximité du centre d’affaires de La Défense, et au sein desquels les résidents cadres et ingénieurs d’entreprise sont fortement surreprésentés. Il s’agit d’espaces issus du processus de refondation (new-build gentrification) qui contribue régulièrement à l’élargissement de l’axe historique des beaux quartiers. On analyse successivement les ressorts et motivations des choix résidentiels de leurs habitants, la faible sociabilité locale liée à un entre-soi particulier, et enfin le rôle central joué par le marquage de frontières symboliques socioéconomiques (internes aux classes supérieures) dans les dynamiques d’agrégation. Cette dernière apparaît par ailleurs comme suivant une logique largement distincte de celle dont relève l’évitement des classes populaires (altérisées et stigmatisées).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01955744
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 14, 2018 - 3:33:41 PM
Last modification on : Friday, July 2, 2021 - 1:59:53 PM

Identifiers

Collections

Citation

Bruno Cousin. Entre-soi mais chacun chez soi : L'agrégation affinitaire des cadres parisiens dans les espaces refondés. Actes de la Recherche en Sciences Sociales, Editions du Seuil, 2014, pp.88 - 101. ⟨hal-01955744⟩

Share

Metrics

Record views

597