Cimetières des nombres et corps mobiles : des morts en guerre (Palestine/ Israël) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Diasporas. Circulations, migrations, histoire Year : 2017

Cimetières des nombres et corps mobiles : des morts en guerre (Palestine/ Israël)

(1)
1

Abstract

En Palestine, les « cimetières des nombres » désignent ces lieux en Israël où, depuis les années 1960, sont gardés les corps des combattants et de ceux ayant commis des attentats, souvent comme monnaie d'échange ou par mesure de punition. Ils sont perçus dans la société palestinienne comme des corps détenus dont on espère la libération, dans une économie de la guerre et de l’occupation. Les modalités de leur rétention et de leur restitution ont varié selon les moments du conflit et des considérations politiques ou plus individuelles. Récemment, les démarches des familles et d’acteurs de la société civile palestinienne et israélienne se sont intensifiées et ont permis les retours fragmentés de certains de ces corps en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018-02-latte-cimetieres-des-nombres-et-corps-mobiles-diasporas.pdf (276.06 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01930824 , version 1 (22-11-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Stephanie Latte Abdallah. Cimetières des nombres et corps mobiles : des morts en guerre (Palestine/ Israël). Diasporas. Circulations, migrations, histoire, 2017, 2017/2 (30), pp.139-154. ⟨10.4000/diasporas.1584⟩. ⟨hal-01930824⟩
114 View
154 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More