Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Mobilisation de femmes chinoises migrantes se prostituant à Paris. De l’invisibilité à l’action collective

Résumé : Cet article décrit comment des migrantes chinoises se prostituant à Paris, encore invisibles il y a quelques années, se sont fait remarquer dans les manifestations de travailleuses/eurs du sexe en 2013, ont été consultées par les autorités nationales et locales et ont créé une association communautaire en 2014. Trois facteurs de mobilisation sont décrits : une identité collective construite sur une expérience migratoire fortement stigmatisée ; le soutien d’un partenaire associatif militant ayant mobilisé des ressources pratiques, politiques et médiatiques ; enfin, un contexte de réforme législative sur la prostitution et de mobilisation plus large des associations de travailleuses/eurs du sexe en France qui a représenté une fenêtre d’opportunité. L’analyse chronologique des données de terrain met avant tout en évidence un processus de mobilisation soulignant la synergie entre un groupe de femmes chinoises en quête de reconnaissance et un programme humanitaire militant de l’ONG Médecins du Monde.
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01867681
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mardi 4 septembre 2018 - 15:08:57
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Citation

Hélène Le Bail. Mobilisation de femmes chinoises migrantes se prostituant à Paris. De l’invisibilité à l’action collective. Genre, sexualité & société, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2015, pp.1 - 22. ⟨hal-01867681⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110