Les classes moyennes dans la vie politique française (1919-1939) - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 1993

Les classes moyennes dans la vie politique française (1919-1939)

(1)
1

Abstract

La notion de "classe moyenne " n'est pas nouvelle, la phrase si souvent citée d'Aristote en témoigne : "Dans tous les états sans exception, il existe trois classes de citoyens. L'une est composée de gens très riches, l'autre de gens très pauvres, et la troisième tient le milieu entre les précédentes". Mais c'est une notion trompeuse, qui prend des significations différentes selon les sociétés et selon les époques. Les classes moyennes françaises ne recouvrent pas tout à fait les mêmes réalités que le "Mittelstand"allemand ou les "middle classes" anglo-saxonnes. En France même cette notion a évolué. Dans la société post-révolutionnaire, sous la plume d'un Tocqueville ou d'un Guizot, utilisée au singulier, elle désigne la bourgeoisie, classe intermédiaire entre l'aristocratie et le peuple. A la fin du XIXe, employée au pluriel, elle désigne les catégories intermédiaires entre la bourgeoisie et le prolétariat. [Premières lignes]
Fichier principal
Vignette du fichier
1993-mayer-les-classes-moyennes-dans-la-vie-politique-francaise.pdf (961.83 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Dates and versions

hal-01835151 , version 1 (19-12-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Nonna Mayer. Les classes moyennes dans la vie politique française (1919-1939). Gefährdete Mitte? Mittelschichten und Politische Kultur zwischen den Weltkriegen : Italien, Frankreich und Deutschland, Jan Thorbecke Verlag, pp.83-93, 1993, 9783799573290. ⟨hal-01835151⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More