Le pluralisme politique à l’épreuve de la vie privée : entre normes et pratiques - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue française de sociologie Year : 2015

Le pluralisme politique à l’épreuve de la vie privée : entre normes et pratiques

(1)
1

Abstract

Little is known of the role played by private interpersonal relationships in politicization and the expression of political choices. This article aims to improve our understanding of “private citizens” and “personal politicization” through a study of ideological similarities and divergences within family and friendship circles. The analysis, based on findings from an unprecedented quantitative representative French population survey by the CEVIPOF (Center for the study of French political life) entitled “Famille, amour et politique” [Family, love and politics], examines filiation, conjugality and friendship, showing the interactions and transactions that take place between the system of norms and the system of individual feelings. Families appear more heterogamous politically, while couples and friendship circles are more homogamous. However, individuals’ level of politicization is ultimately the most determinant factor. Having a strong political affiliation, particularly on the left of the political spectrum, and a strong interest in politics always strengthens intra-circle political homogamy in terms of both principles and actions. At a more general level, the article reflects on the sphere of private life as a field for the development of conditions of democratic pluralism.
L’espace des relations interpersonnelles et privées, en tant qu’espace de politisation et d’expression des choix politiques, est peu connu. C’est à une meilleure connaissance du « citoyen privé » et de la « politisation intime » que cet article veut contribuer, en étudiant les ressemblances et les divergences idéologiques au sein du cercle des proches. Présentant les résultats d’une enquête quantitative et représentative de la population française inédite, « Famille, amour et politique », réalisée par le CEVIPOF, il examine la filiation, la conjugalité, et l’amitié et montre les interactions et les transactions qui opèrent entre le système des normes et le système des affects des individus. La famille apparaît plus hétérogame politiquement tandis que le couple et le cercle des amis sont plus homogames. Toutefois, c’est le niveau de politisation des individus qui est en dernière instance le plus déterminant. Une affiliation politique affirmée, et tout particulièrement à gauche, ainsi qu’un intérêt marqué pour la politique, renforcent toujours l’homogamie politique au sein du cercle des proches, dans les principes comme dans les faits. Plus largement, l’article ouvre une réflexion sur l’espace de la vie privée en tant que terrain d’expérience des conditions de la pluralité démocratique.
Fichier principal
Vignette du fichier
2015-muxel-le-pluralisme-politique-a-l-epreuve-de-la-vie-privee.pdf (246.5 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01719515 , version 1 (28-02-2018)
hal-01719515 , version 2 (19-12-2022)

Identifiers

Cite

Anne Muxel. Le pluralisme politique à l’épreuve de la vie privée : entre normes et pratiques. Revue française de sociologie, 2015, 56 (4), pp.735 - 769. ⟨10.3917/rfs.564.0735⟩. ⟨hal-01719515v2⟩
68 View
337 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More