Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Des poissons et des mares : l’analyse de réseaux multi-niveaux

Résumé : Cet article propose une approche néo-structurale de la dimension multi-niveaux de la vie organisationnelle et sociale. L’approche explorée s’appuie sur une étude de réseaux multiniveaux observant deux systèmes d’interdépendances superposés et partiellement emboîtés, l’un inter-organisationnel et l’autre inter-individuel. Nous proposons un mode d’articulation de ces niveaux, la méthode du linked design structural. Cette méthode consiste à examiner séparément des réseaux complets de niveaux différents, puis à les articuler grâce à des informations systématiques sur l’appartenance de chaque individu du premier réseau (interindividuel) à l’une des organisations du second réseau (inter-organisationnel). L’approche fondée sur ce double positionnement structural est mise en œuvre dans une recherche empirique sur les variations de performance au sein de l’« élite » de la recherche française en cancérologie en 1999. Grâce à des mesures de centralité, nous identifions les acteurs que ces chercheurs considèrent comme centraux ou périphériques à l’échelle inter-individuelle (les gros et les petits poissons) et les laboratoires que les directeurs de recherche considèrent comme centraux ou périphériques à l’échelle inter-organisationnelle (les grandes ou les petites mares). Au-delà du constat trivial de l’avantage concurrentiel des gros poissons dans les grandes mares (en particulier du fait de la prime à la taille dans ce domaine de recherche), nous mettons en évidence, dans la course à la performance scientifique mesurée à l’échelle individuelle, des stratégies de « rattrapage » utilisées dans ce système par les plus petits poissons. Nous suggérons que cette méthode apporte une connaissance originale de la dimension multi-niveaux des systèmes d’interdépendances et de la manière dont les acteurs gèrent ces interdépendances. Nous pensons qu’elle ajoute une dimension nouvelle à l’exploration méso-sociologique, que ce soit pour l’étude des inégalités sociales ou pour celle du rôle des élites dans les changements institutionnels.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [42 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01719433
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 17 octobre 2018 - 10:11:20
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53
Archivage à long terme le : : vendredi 18 janvier 2019 - 13:14:01

Fichier

2007-lazega-jourda-mounier-sto...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Citation

Emmanuel Lazega, Marie-Thérèse Jourda, Lise Mounier, Rafaël Stofer. Des poissons et des mares : l’analyse de réseaux multi-niveaux. Revue française de sociologie, Presse de Sciences Po / Centre National de la Recherche Scientifique, 2007, 48 (1), pp.93 - 131. ⟨10.3917/rfs.481.0093⟩. ⟨hal-01719433v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

473

Téléchargements de fichiers

505