Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Former le « bon citoyen » libéral

Résumé : Dans cet article, le rapport complexe qu’une éducation civique moralement « robuste » entretient au pluralisme est examiné à partir d’une lecture croisée des positions de William Galston et Stephen Macedo. Si tous deux enracinent leurs plaidoyers pour l’inculcation des valeurs et vertus du « bon citoyen » libéral dans un rejet commun du libéralisme « neutraliste », leurs positions se désolidarisent face au défi de « l’unité dans la diversité ». Ainsi les divergences entre les modèles « libéral-pluraliste » et « civique-libéral » qu’ils défendent respectivement se cristallisent autour des limites de l’intervention éducative de l’État libéral vis-à-vis des familles et groupes « dissidents ». Ouvrant la perspective d’un choc des paternalismes, la confrontation des points de vue de Galston et Macedo vient révéler les tensions et difficultés, à la fois théoriques et pratiques, engendrées par l’usage d’un langage des « valeurs » en vue de promouvoir la citoyenneté démocratique libérale.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01719404
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 28 février 2018 - 11:09:09
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53
Archivage à long terme le : : lundi 28 mai 2018 - 12:16:04

Fichier

2011-12-pelabay-former-le-bon-...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Janie Pelabay. Former le « bon citoyen » libéral. Raisons politiques, Presses de Science Po, 2011, pp.117 - 138. ⟨hal-01719404⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

143

Téléchargements de fichiers

123