Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

La nouvelle Turquie d’Erdoğan, entre islamisme et nationalisme

Résumé : Issu de l’islam politique, Recep Tayyip Erdogan s’est considérablement éloigné de l’idéologie des Frères musulmans dès son arrivée au pouvoir et a entrepris des réformes qui ont fait de la Turquie un « pays modèle » où islam et démocratie semblaient parfaitement coexister. Ainsi, jusqu’en 2011, l’action du gouvernement était guidée par les principes de dialogue et de démocratie. Pourtant, enivré par ses successives victoires électorales et piégé par la crise syrienne dans laquelle le pays s’est enlisé, le pouvoir a vite oublié la démocratie pour promouvoir une « nouvelle Turquie » où islamisme et nationalisme font bon ménage.
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-01592900
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : lundi 25 septembre 2017 - 15:24:54
Dernière modification le : vendredi 2 juillet 2021 - 13:59:53

Identifiants

Collections

Citation

Bayram Balci. La nouvelle Turquie d’Erdoğan, entre islamisme et nationalisme. Alain Dieckhoff; Philippe Portier. L'Enjeu mondial. Religion et politique, Presses de Sciences Po, pp.141 - 151, 2017, 9782724620757. ⟨hal-01592900⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

281